Je n’ai malheureusement pas réussi à trouver d’informations sur ces deux estampes japonaises érotiques, sortes d’hommages visionnaires à Pascal Sevran, mais je les trouve tout simplement hallucinantes. Il doit certainement y avoir une histoire écrite qui raconte les pérégrinations de nos minuscules personnages, et je dois avouer que j’aimerais bien la lire.


https://www.estampes-japonaises.org/668/on-a-trouve-la-sortie/