fantome ukiyo-e

En fin de chaque année, les japonais choisissent un caractère kanji qui symbolise l’année écoulée. Pour 2007, c’est le caractère gi nise (gi, nise) qui a été désigné par votation. Il signifie “mensonge, fausse promesse”, et démontre que les japonais garderont un souvenir amer de ces 12 derniers mois.

Le vote a manifestement été marqué par la perte par l’administration de la sécurité sociale du Japon de 50 millions d’enregistrements, ce qui signifie que le gouvernement japonais ne sait pas qui a payé ou non. Les dirigeants ont promis de retrouver ces données, promesses qui se sont rapidement révélées être fausses, avec pour principale conséquence la démission de Shinzo Abe, l’ancien premier ministre.

En 2005, le kanji de l’année était ai (ai = amour) et en 2006 inochi (inochi = vie), des caractères aux connotations bien plus heureuses reflétant des années moins troublées.