Dessin miyazakiestampe samourai

Dire que l’estampe japonaise a fortement influencé les mangas est un lieu commun d’une banalité affligeante. Je me permets malgré tout de vous le rappeler, en y ajoutant un extrait de livre qui explique l’origine des comics japonais actuels.

Le mot Manga a commencé à être utilisé au 19ème siècle, lorsqu’un dessinateur sur planche nommé Hokusai pris les deux caractères chinois (en Kanji, l’alphabet chinois fait de symboles qui représentent des mots et des significations) “man” (qui signifie relâché) et “ga” (image) pour donner un nom aux personnages qu’il avait développé.

L’art de raconter des histoires par blocs séquentiels était toutefois connu au Japon depuis déjà deux siècles. Ces histoires étaient initialement conçues pour l’aristocratie éduquée, et donc étaient une forme d’art exclusive. Plus tard, au 18ème siècle, le Japon a connu un essor phénoménal de la consommation de la classe moyenne, créant ainsi un terrain fertile pour la consommation de masse de ces histoires. Elles étaient à l’époque imprimées sur des planches et contenaient les prémisses des Mangas modernes du 20ème siècle.

Ce petit extrait est tiré d’un excellent livre paru chez Taschen, et qui est simplement titré “Manga“. Le guide présente 140 auteurs et contient également un DVD.